Rumeurs: archives 1997

 

 

PE02086A.gif (1977 bytes) Archives de 1998
Archives de 1999
Aujourd'hui

 

Mars '97: bienvenu Philippe!

 

Avril '97: Bad Luke online

 

Mai '97: Shake your boogie !

 

Vendredi 9 mai '97: Wemmel, café ‘t Hooghuis
Notre premier concert avec Philippe comme batteur, et on devait de nouveau tous se réhabituer, puisque le concert précédent datait déjà du début de cette année (à Halle, avec John Chambers comme dépanneur à la batterie). Heureusement, ils commencent déjà à nous connaître à Wemmel: C’est déjà notre 3ème concert à ‘t Hooghuis. En ce qui concerne Philippe: tout est impec! Il joue comme il est: Mr. Cool, tout craché. Pas de signes de nervosité, exubérant quand il peut, contrôlé quand il faut et avec tous les détails et les "breaks" pile au bon moment. Selon moi nous sommes de nouveau sur les rails. Ouf ! Après avoir usé six batteurs, on commençait à désespérer... En ce qui concerne la musique: "Jump, jive ‘n wail" nous l’avons joué deux fois, vu que s’était fort apprécié par le public. Ca nous fait plaisir, car il y a eu un travail dur pendant les répétitions, et c’est surtout aussi notre favorite.



Samedi 10 mai '97: Meise, café De Pomp
Ce concert au café "De Pomp" faisait partie d’une tournée des cafés "Jazz in Mââss" ou dans le genre. Pour les étrangers: "Jazz in Meise". Particularité: le premier set, notre batteur Philippe ne pouvait pas y être (19.00 heure c’est effectivement trop tôt pour un concert), donc il fallait à cette occasion louer les services de notre intérim fixe, notre "homme de Suzanne": Mike Goyvaerts, batteur (ou apparemment ex-batteur, c’est à vérifier) de The Regulators. Ceci nous a obligé de modifier le programme, d'où les chansons rapides sont tombées dans le 2ème set (avec Philippe à la batterie), ce qui a entraîné beaucoup d’ambiance. Après notre dernière chanson, le groupe a été présenté, et aussi l’adresse de ces pages internet a été annoncée. A la grande hilarité du public (qui pour le reste était fantastique), qui pensait que c’était pour déconner. Grrr. J’ai gaspillé tant de temps là-dessus. Grrr. Attends un peu. Ha! Trois fois grrrrrrrrrr.



Dimanche 18 mai '97: Teralfene, café De Stanton
"Shake your boogieeeeeeee!!!!!" C’est déjà arrivé que l’on chante pendant notre concert, mais cette fois c’était quand même le max. "Come on everybody" était déjà sérieusement bien accompagné, mais "Shake your boogie" était clairement la préférée de ceux qui avaient déjà bu un verre de trop. Ou bien, nous commençons doucement à avoir un noyau dur de fans qui apprennent nos textes par coeur. Pour quand le premier "Unofficial Bad Luke Fan club Homepage"? Ce qui me faisait personnellement le plus plaisir: c’est que les gens ont beaucoup dansé. Ca n’arrive pas à chaque fois, ça dépend surtout de l’ambiance du moment, mais à chaque fois que cela arrive, vous voyez le pianiste (moi) avec un grand sourire derrière son piano. Ca fait plus plaisir qu’un applaudissement, aussi sincère qu’il soit. Le mambo jambo de "Hard way" était le favori des danseurs, avec les boogies ("Caledonia", "Shake your boogie") qui se partagaient la deuxième place. "Jump, jive 'n wail" a, ici aussi, été joué deux fois: ça devient probablement le classique de Bad Luke. Seul point négatif: nous avons sérieusement dû raccourcir le 2ème set à cause d'une visite de la police (trop de bruit). Quand même un chouette petit concert!



Juin '97: "Mustang qui ?"

 

Samedi 7 juin '97: Brussegem, salle De Herleving
Un triple anniversaire: un de 50 ans, un de 40 ans et un de 30 ans. Ca demande une fête exubérante, et c’est ce qui est arrivé, malgré un acoustique lamentable (salle trop grande, trop de résonance). Moment fort de la soirée: une apparition surprise du héros local Enzo Scheerlinck, guitariste de, euh, ... lui-même sûrement? Il a eu le toupet d’entamer un duel guitare avec notre propre Chris Guitare sur "Full time lover", et c’était le summum. La soirée karaoké continuait avec l’apparition d’un invité qui ressemblait suspicieusement au patron du café ‘t Hooghuis à Wemmel, où nous avons joué en mai. Ce devait être un hasard. Il interpretait un classique du soul "Mustang Sally", bien que nous l’avions plus joué depuis 2 ans, et que Philippe (à la batterie) ne connaîssait même pas ("Mustang qui?"). C’est la preuve que Philippe est un crack: lui expliquer en 2 petits mots, bien regarder le chanteur Hans, et surtout rester calme, et c’était dans la poche.

 

Juilliet '97: entretemps, chez les concombres...

 

Août '97: "c'est une bête!"

 

Septembre '97: Haren, tenez-vous

 

 

Samedi 20 septembre '97: Alost, café 't Podium
Benny n'était pas disponible (car occupé avec Tex), on a donc dû faire appel à Frans, un de nos anciens bassistes. Heureusement qu'il connaissait encore la moitié de notre répertoire. Nous nous sommes surtout bien amusés, grâce aussi à l'autre groupe à l'affiche: The Night Time Heroes (hé les mecs, selon mon dictionnaire, c'est "nighttime" et pas "night time"...). Bon groupe, et surtout très sympathique: nous pouvions jouer sur leur installation, ils réglaient le son, et en plus ils sont venus jouer avec nous. De ce fait notre Chris a pu aussi jouer avec eux, ainsi que Thomas et Hans. On nous a servi aussi une portion de spaghetti du genre très piquant (vous savez, avec beaucoup de paprika etc), et on a dû subir les conséquences: Philippe a commencé "Didn't do me no good" deux fois trop vite. Le pire c'est que, une fois commencé, il n'y a plus moyen de rallentir... C'était donc une version rockabilly.



Dimanche 28 septembre '97: Anvers, Kid's R&B Dans-kaffee
C'était la deuxième fois au Kid's Rhythm'n'Blues Dans-kaffee, mais il y avait moins de monde (et par conséquent moins d'ambiance) que la fois passée. Point fort de la soirée: Thomas plein d'enthousiasme entamait "High Fashion Woman" en mi majeur, alors que le reste du groupe répondait avec autant d'enthousiasme en la majeur. Aïe! Un boucan terrible. J'étais apparament le seul qui l'a remarqué, car les autres ne semblaient pas comprendre pourquoi je faisait le guignol et que je m'arrachais les cheveux. Enfin, après la troisième tentative c'était quand même parti (en la!).

 

Octobre '97: dans les Caraïbes...

 

Novembre '97: au revoir Thomas et Benny

 

Decembre '97: bienvenu Alain!

 

PE02086A.gif (1977 bytes) Archives de 1998
Archives de 1999
Aujourd'hui

13-May-2003

© - Dirk Maes, traduction Mirella

Hits: Hit Counter